Fesses, cuisses, jambes… Vous cherchez à renforcer le bas de votre corps sans pour autant miser sur l’utilisation d’appareils de musculation ? Testez le step ! Enseignée sous la forme d’un cours collectif dans nos salles de sport à Besançon, à Tassin et à Lyon, cette discipline vous promet 45 mn d’intensité mêlée de convivialité. En piste !

Pratiquez le step à Lyon, à Besançon ou à Tassin la Demi-Lune !Cette spécialité fitness tire son nom d’une marche utilisée pour réaliser les exercices. Tourner, sauter, virevolter en musique plus ou moins vite autour de cette marche, tel est le principe d’un cours de step. Des efforts intenses qui renforcent différentes parties du corps tout en sollicitant le groupe cardio-vasculaire. La bonne formule pour affiner et tonifier sa silhouette !

Un travail sur l’ensemble du corps
Les figures et les déplacements autour du step sollicitent l’intégralité de la musculature. Spécialement étudiées pour stimuler le bas mais aussi le haut du corps, les chorégraphies comportent des mouvements des bras et des épaules qu’il convient de coordonner avec les pas. Un excellent travail de coordination qui permet aussi d’améliorer son sens du rythme. Le plus : un effet sur la posture et sur l’équilibre.

Une amélioration de l’endurance
Avec des mouvements qui s’enchaînent très vite, le groupe cardio-vasculaire est particulièrement sollicité. Conserver la cadence sur 45 mn nécessite un bon niveau d’endurance. Après quelques séances, vous vous sentez déjà moins essoufflé et capable de réaliser la chorégraphie sans être tenté de tituber sur la fin.

Comment pratiquer le step ?
Plusieurs cours de step figurent au planning hebdomadaire de vos clubs de remise en forme Wellness. N’hésitez pas à associer l’activité avec un cours de yoga pour travailler relaxation et concentration. Un cours de Pilates vous permettra de travailler des exercices de renforcement musculaire en profondeur.

Envie d’en savoir plus ? Contactez dès maintenant votre club de sport à Tassin la Demi-Lune, à Besançon ou à Lyon 3e !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.