Pas encore testé la technique du hooping au sein de nos clubs de sport ? Notre conseil : foncez-y avant l’été ! Outre une dépense calorique importante, cette activité fitness vous promet un regain d’endurance et de tonicité. Focus sur un cours vintage à pratiquer à Lyon, à Tassin et à Besançon.

Opération ventre plat avec le hula hoop !A pratiquer en club, en extérieur ou à la maison, le hula hoop fait de plus en plus d’émules. Lancée dans les années 50, la discipline se pratique à l’aide d’un cerceau et mobilise l’intégralité du corps. Son plus ? Son côté ludique et proche de la danse.

Que les exercices ciblent les hanches, les bras, les fesses ou les abdominaux, le challenge est le même : il s’agit de faire tourner le cerceau sans discontinuer. Pour atteindre cet objectif, il vous faudra faire preuve de synchronisation, d’endurance et de souplesse. Attention à votre posture, elle garantit l’équilibre des mouvements chorégraphiés.

Après l’apprentissage des mouvements de base, le coach vous emmènera sur des enchaînements plus élaborés. Bien plus intense qu’il n’y paraît, le hula hoop permet de brûler une moyenne de 600 calories par heure. A noter : le gainage en profondeur lié aux exercices pratiqués sur la zone abdominale.

Ce cours collectif peut être assorti de séances de stretching pour améliorer la souplesse et/ou d’exercices de renforcement musculaire (BodyPump™, Bodysculpt, Pilates…) pour accentuer le galbe. Côté ceinture abdominale, vous pouvez également essayer le concept ciblé CX Works.

Pour tester une séance de hooping, rendez-vous à Lyon et à Tassin la Demi-Lune les vendredis et à Besançon les mercredis !

Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.