Cette année, la mode est résolument aux fesses bombées ! Comment les développer et les tonifier ? Entre la pratique d’exercices, de cours spécifiques et l’utilisation d’appareils ciblés, nos conseils pour magnifier cette partie cruciale de votre anatomie ! Exercices ciblés pour fesses bombées Première étape : l’échauffement sportif Avant de vous lancer dans votre séance « spéciale fesses », commencez toujours par vous échauffer sur l’espace cardio de votre club de sport. L’astuce : choisir un appareil qui cible les fessiers afin de préparer les muscles à l’effort. Dix à quinze minutes de vélo ou de Wave suffisent. 

Des exercices de renforcement musculaire ciblés A l’issue de cet échauffement, enchaînez sur des exercices de type squats et/ou fentes à hauteur de 4 séries de 15 (15 mouvements à reproduire 4 fois avec une pause entre chaque série). Bon à savoir : chacun de nos clubs de fitness (Lyon, Besançon, Tassin) dispose d’un espace fonctionnel où réaliser ce type d’exercices.Ensuite, direction l’espace musculation pour une séance sur des appareils ciblés. Nos centres de remise en forme mettent 150 appareils à votre disposition. Parmi eux, trois types de machines ciblent principalement les fessiers : le duo de machines fessiers/adducteurs et le Glute, un appareil entièrement consacré à cette zone. A faire : 4 séries de 10 à 15 répétitions.Des étirements pour terminer ! Aussi important que l’échauffement, l’assouplissement doit toujours être inclus à la séance de sport. Terminez donc votre session par des exercices de stretching, ils apportent galbe et souplesse aux muscles !Pour les amatrices de cours collectifs, nos salles de gym proposent des activités ciblées telles que CAF, Pilates, CX Worx™… Consultez le planning de votre club pour plus de détails !Notre conseil : ayez toujours une bouteille d’eau à portée de main pour vous hydrater avant, pendant et à l’issue de votre séance. Vous avez des questions ? Vous souhaitez optimiser vos résultats ? N’hésitez pas à consulter l’équipe sportive de votre club !Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.