Que vous soyez plutôt musculation traditionnelle ou cours de fitness, si l’envie de progresser vous anime, lisez ceci !Echauffement : un booster de performances sportives !A votre avis, quelle activité sportive permet aux tendons de gagner en élasticité, aux muscles de s’assouplir et aux articulations de se lubrifier ? L’échauffement ! A raison de 10 à 15 mn d’échauffement avant votre séance de sport, vous optimisez vos chances de progresser. Si l’échauffement ne fait pas encore partie de votre routine sportive, il va falloir vous y mettre !Vélo assis ou allongé, elliptique, rameur… L’échauffement sportif en salle permet d’augmenter progressivement le rythme cardiaque et d’élever la température corporelle. Entre 38 et 39 degrés, la mécanique du corps (tendons, muscles, ligaments, cartilages) s’assouplit et gagne en mobilité et en élasticité. Avantage : ainsi préparé à l’effort, le corps voit le risque de blessure chuter (contracture, claquage, foulure).

Bon à savoir : chaque club de sport Wellness (Lyon, Tassin, Besançon) possède un espace d’entraînement cardio-vasculaire avec tapis de course, vélos, rameurs…Des muscles préparés à l’effort Du côté des performances, l’échauffement entraîne un phénomène de vasodilatation et l’alimentation des muscles en oxygène. Résultat : les mouvements de musculation ou les enchaînements fitness sont réalisés avec plus d’efficacité. Le plus : une action sur la vitesse de contraction des muscles.La bonne méthode pour s’échauffer ? Avant une séance sur le plateau de musculation de votre club (Lyon, Tassin, Besançon), commencez par 10 ou 15 mn de cardio avant d’enchaîner sur une première série à base de poids légers. Résultats assurés !Pour les cours collectifs de pur fitness (Zumba®, Bodypump™, aquabiking…), sachez que chaque séance comporte une série d’échauffements préalable. En prime : des étirements viennent clôturer les cours.Besoin d’un conseil ou d’un programme personnalisé ? Adressez-vous à l’équipe sportive de votre salle de remise en forme à Lyon 3, à Tassin la Demi-Lune ou à Besançon.Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.