Avez-vous bien pensé à vous échauffer avant votre séance de fitness ou de musculation ? Préventif et booster de performances, l’échauffement s’avère carrément incontournable. Les explications de notre coach sportif.Performances sportives et échauffementOn vous aura prévenus, pas d’entraînement digne de ce nom sans échauffement préalable. Que les allergiques à l’effort cardio se rassurent, 10 à 15 mn d’échauffement suffisent.Le bon réflexe ? Commencer chaque séance sur l’espace cardio-training de votre club de fitness Wellness (Lyon, Tassin, Besançon). Au programme : vélo assis, allongé, tapis de course ou elliptique !A quoi sert l’échauffement sportif ? Vocation première de l’échauffement sportif : opérer la transition entre votre journée de travail et votre arrivée dans la salle de sport. 

En vous aidant à vous focaliser sur l’effort, l’échauffement affûte votre capacité de concentration pour la suite de la séance. Du côté de l’organisme, 10 mn d’exercices cardio vont préparer efficacement muscles, tendons et articulations à l’effort.Que se passe-t-il à l’intérieur du corps ? Durant un effort cardio-vasculaire, la circulation sanguine s’accélère et la température corporelle grimpe. Or, à une température comprise entre 38 et 39 degrés, les articulations sont mieux lubrifiées qu’au repos, les muscles gagnent en souplesse et en oxygénation. Les tendons voient leur élasticité augmenter.Résultat : le risque de se blesser (contracture, claquage, foulure…) baisse considérablement.Pour de meilleures performances sportives Outre son rôle préventif, l’échauffement optimise le niveau de performance. Mieux oxygénés, les muscles offrent une rapidité de coordination plus importante. Les exercices musculaires semblent plus faciles à réaliser. Le bon réflexe : choisissez la nature de votre échauffement en fonction des groupes musculaires que vous allez solliciter durant votre séance.A retenir : tous les cours collectifs enseignés au sein des clubs de fitness Wellness (Zumba®, aquabike, Bodypump®…) comportent une partie échauffement en introduction.Crédit photo : Fotolia – Textes : Skom.