Vélo allongé, aquagym ou marche font partie des activités fitness à pratiquer pendant la grossesse. Bon pour le cœur et tonifiant, le sport peut devenir l’allié de la femme enceinte… à condition de respecter quelques principes de bon sens. Les explications de votre centre de remise en forme Wellness.Grossesse et sportVous attendez bébé et n’avez pas envie d’abandonner les joies du sport ? Qu’à cela ne tienne, votre club de fitness préféré est là pour vous accompagner !  

Le bon réflexe : avertir l’équipe sportive Avant tout, il est important de prévenir les coachs du club. Objectif : vous proposer les activités fitness et l’intensité adaptées à l’état d’avancement de votre grossesse.A bannir : les sports à fort impact, les sports de combat, les efforts cardio violents et les exercices à risques élevés (chute, blessures). Une fois ces deux règles respectées, en avant pour un entraînement « mum friendly » !Les avantages du sport pendant la grossesse Le corps de la femme est soumis à rude épreuve durant cette période. Prise de poids, maux de dos et jambes lourdes font partie des désagréments les plus répandus.Les bienfaits à attendre d’une activité physique durant la grossesse ? Outre le maintien de l’endurance (capacité cardio-vasculaire), faire du sport alors que vous êtes enceinte va vous aider à limiter la prise de poids et à retrouver votre ligne plus facilement après l’accouchement.Côté musculature, vous allez préserver galbe et tonicité. Enfin, les études révèlent qu’une pratique sportive durant la grossesse réduit le risque de baby blues. Bluffant non ?!Quelles activités fitness pratiquer lorsqu’on est enceinte ? Rendez-vous sur l’espace d’entraînement cardio-vasculaire de votre salle de sport Wellness (Lyon Gambetta, Lyon VendômeTassin la Demi-LuneVilleurbanne et Besançon) pour une session vélo ou tapis de course !Indiqué pour les femmes qui souffrent du dos, le vélo allongé peut être pratiqué jusqu’au 6e ou 7e mois de grossesse. Le tapis de course s’avère quant à lui doux pour les articulations et efficace pour lutter contre les jambes lourdes.Autre piste et non des moindres : les sports aquatiques doux. Un cours d’aquagym adapté ou une simple séance de natation de niveau modéré stimulent la circulation sanguine et la circulation lymphatique. Les plus du sport en piscine : la sensation d’apesanteur qui allège dos et bassin. Un vrai bonheur !Crédit photo : Fotolia - Textes : Skom.