Que vous soyez adepte de cours collectifs de fitness, d’entraînement cardio solo ou de musculation traditionnelle, vous êtes nombreuses à vous poser la question du sport pendant la grossesse. Pour savoir si vous pouvez continuer à fréquenter votre club de sport préféré, lisez cet article !

Sport et grossesse : quelle activité fitness choisir ?

Sportive aguerrie à la salle de fitness ou débutante soucieuse de rester en forme, ayez le bon réflexe : parlez-en tout d’abord à votre médecin ! Une fois le feu vert médical obtenu, prévenez bien l’équipe sportive de votre centre de remise en forme Wellness (Lyon 3 VendômeLyon 7 GambettaTassin la Demi-LuneVilleurbanneBesançon). Nos coachs diplômés sont à même de vous conseiller sur les exercices à privilégier pendant la grossesse et après l’accouchement.

A retenir : maintenir une activité physique pendant la grossesse vous aidera à vous sentir moins fatiguée, à limiter la prise de poids et à favoriser la perte des kilos superflus après l’accouchement. Faire du sport enceinte améliore en outre l’endurance, un atout précieux au moment de l’accouchement. Ne vous en privez pas !

Les bonnes pratiques sportives de la femme enceinte : ce qu’il ne faut pas faire
D’une manière générale, le corps étant soumis à rude épreuve durant cette période (stimulation cardiaque accrue, sensations d’essoufflement, augmentation du volume sanguin…), il convient de garder à l’esprit une règle toute simple : on privilégie la douceur. Exit donc les sports à impacts (Bodycombat™, step) et les activités fitness intenses côté cardio (Bodypump™, Bodyattack™, Grit™, RPM™…). De même, fuyez les sollicitations intenses ciblées sur la ceinture abdominale de type crunch.

Les cours de fitness et les activités cardio ou de musculation à privilégier
Enceinte, le dos souffre en raison de la prise de poids. A ce titre, les cours d’aquagym en piscine s’avèrent parfaits pour soulager les lombaires, libérer les tensions du bassin et vous affranchir de la gravité ! La préco du coach : aquagym classique en début de grossesse suivi de cours d’aquagym prénatal ou de natation pure. Point de vigilance : pas d’activité cardio intense (ex : pas d’aquabike).

En dehors de la piscine, les activités cardio-vasculaires modérées pratiquées dans l’espace cardio de votre club de sport conviennent également. Mention spéciale pour la marche sur tapis de course et ses bienfaits au niveau de la circulation sanguine et pour le vélo allongé qui protège le dos.

Cours de renforcement et musculation : adaptez vos exercices
Les amatrices de Pilates, de yoga, de tai-chi ou de Bodybalance™ vont pouvoir continuer à pratiquer leur discipline favorite. Seule condition : bien penser à signaler votre état. Pour les accros du plateau de musculation, faites appel à votre bon sens et à votre ressenti. N’enchaînez plus les exercices en mode circuit rapide afin de préserver votre souffle et privilégiez un travail au poids du corps ou à l’aide de charges minimales.

Envie de partager votre expérience fitness ? N’hésitez pas à rebondir en postant vos commentaires sur la page Facebook de votre club de sport !

Crédit photo : Depositphotos – Textes : Skom.