Pas toujours faciles ces périodes de fin d’année. Entre les excès alimentaires, le froid et le manque de lumière, notre organisme est mis à rude épreuve. C’est là qu’un détour par votre club de sport favori s’impose. Et si le fitness et la musculation pouvaient rebooster votre forme ? Nos explications.

Sport : un remède anti-fatigue

Une activité sportive régulière pour retrouver votre énergie !
Raplapla en cette fin d’année 2016 ? Venez donc vous redynamiser en salle de sport ! A hauteur de deux à trois séances hebdomadaires, fitness, cardio et musculation produisent des effets insoupçonnés sur l’organisme.

Le sport pour bien dormir et pour lutter contre le stress
Que se passe-t-il durant un cours de Zumba®, d’aquabike ou de Grit™ ? Soumis à l’effort, votre organisme sécrète différents types d’hormones. Parmi elles, les endorphines et la sérotonine. Ces molécules aident à combattre les effets énergivores du stress et le blues de l’hiver qui entraîne l’apathie. Précieux pour se sentir en meilleure forme ! Autre effet d’une pratique sportive régulière : la qualité de sommeil s’améliore. Encore un facteur qui devrait vous permettre de vous sentir plus punchy !

Des cours de fitness spécifiques*
Pour lutter contre les effets du stress et vous aider à vous sentir au top de votre forme, les clubs de sport Wellness (Lyon 3 VendômeLyon 7 GambettaTassin la Demi-LuneVilleurbanneBesançon) ont lancé un concept de cours ciblés. Le yoga énergie mixe par exemple des séries d’exercices conçus pour travailler sur la sensation de fatigue. Objectif : restaurer votre punch et votre explosivité. A tester également : un cours de yoga anti-stress, de stretching, de Bodybalance™ ou de tai-chi.

Bon à savoir : le plus difficile, c’est de se motiver à préparer son sac. Une fois sur place, on fonce et le plaisir de l’effort se fait rapidement sentir. N’attendez plus !

* Nous vous invitons à consulter le planning de votre centre de remise en forme pour vérifier la disponibilité de chaque cours cité dans cet article.

Crédit photo : Depositphotos – Textes : Skom.